Questions fréquentes

Je n’ai pas beaucoup de temps. Est-ce que cette activité demande un grand engagement?

Chaque groupe se rencontre 2 fois par mois : une première fois pour décider des recettes, du nombre de portion et planifier les achats; une deuxième fois pour cuisiner. Chaque rencontre dure entre 2h et 4h.

Est-ce qu’il faut savoir bien cuisiner pour participer?

Cuisinons entre aînés désire accueillir des aînés de divers parcours, que ce soit des personnes ayant cuisiné toute leur vie ou presque jamais. Ce n’est pas une information qui vous sera demandée lors de votre inscription. Les critères essentielles sont l’ouverture d’esprit, la volonté de travailler en équipe, d’apprendre et de partager des connaissances.

Je suis très difficile au niveau de la nourriture…j’ai peur de ne pas aimer ce qu’on va préparer.

Vous n’êtes pas seul! Les recettes proposées ont toutes été testées et bien appréciées par d’autres groupes. Ceci dit, il est possible que vous n’aimiez pas une recette proposée par un autre participant. C’est précisément pour cette raison que nous nous rencontrons une première fois pour planifier la cuisine, afin de pouvoir discuter et arriver à un consensus.

L’accompagnateur et la nutritionniste sont là pour faciliter cette dynamique, surtout dans les débuts.

Combien coûte l’activité?

La participation à l’activité est gratuite. Le groupe se sépare le prix de l’épicerie pour réaliser les recettes. Cela revient en moyenne entre 2$ et 5$ la portion.

Le souci de concocter des mets à bas prix est présent. En effet, on essaie de se référer aux circulaires d’épicerie pour faire les achats. Le groupe n’a pas à payer pour les ingrédients secs (farine, sucre, sel, épices, huile, etc.), qui sont fournis par le projet.

Est-ce que je dois apporter mes propres couteaux et équipements de cuisine?

Tous les équipements de cuisine nécessaires pour réaliser les recettes devraient être disponibles. Cependant rien ne vous empêche d’apporter votre couteau préféré ou votre tablier par exemple.

Je suis un aîné assez jeune et actif. Est-ce que cette activité est pour moi?

Les cuisines collectives sont destinées à tout le monde! Jeune comme moins jeune, de tout milieu socio-économique. Cuisinons entre aînés désire en fait briser les préjugés envers les cuisines collectives. Dans nos groupes, nous avons des aînés de tout âge, de 55 ans et plus, et de tout milieu.

De plus, étant membre du Comité des cuisines collectives de Laval, il sera toujours possible de vous référer à d’autres cuisines collectives au besoin.

Je suis limitée physiquement par ma condition de santé. Est-ce que je peux participer quand même?

Oui! À titre d’exemple, un groupe formé de plusieurs personnes plus âgées et malades fonctionne très bien depuis cet automne. Le rythme de la cuisine suit ses participants. Un guide de recettes faciles, adapté à des aînés moins autonomes pourra vous guider pour le choix des recettes.

Bref, si vous pouvez cuisiner à la maison, vous pouvez participer! La limite de notre projet est la perte d’autonomie trop importante, notamment avec des troubles cognitifs.