La ménopause est une étape naturelle dans la vie d’une femme, marquée par la fin de sa période reproductive. Elle survient généralement entre la fin de la quarantaine et le début de la soixantaine. La ménopause arrive lorsque, avec le vieillissement, les ovaires cessent de produire de l’œstrogène et de la progestérone, ce qui entraînera chez la plupart des femmes l’arrêt des menstruations. Une femme est alors ménopausée lorsque ses menstruations ont arrêté depuis un an.

La ménopause entraîne divers changements physiques et hormonaux dans le corps féminin. La présence des symptômes, le moment de leur apparition et leur durée varient grandement d’une personne à l’autre et selon les différentes étapes de la ménopause (la transition ménopausique, la péri ménopause et la ménopause). Les symptômes peuvent inclure, entre autres :

  • L’arrêt des menstruations
  • Des bouffées de chaleur
  • Des sueurs nocturnes
  • Des maux de tête
  • Une sensation de fatigue
  • Des troubles du sommeil
  • Troubles de l’humeur, de l’irritabilité
  • Des douleurs articulaires
  • De la sécheresse vaginale

À noter que les symptômes provoqués par la ménopause peuvent parfois être confondus avec les changements physiologiques normalement reliés au vieillissement, il est donc important de bien faire la distinction entre les deux.

L’activité physique peut-elle aider à diminuer ces symptômes ?

Il a été démontré que l’entraînement diminue de manière significative l’intensité des bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. En revanche, aucune étude n’a démontré à ce jour que la pratique d’activité physique aurait un effet sur la fréquence de l’apparition de ces symptômes. La pratique d’activité physique permettrait également d’améliorer le sommeil des femmes ménopausées. Ceci est vrai pour les activités d’intensité élevée (où l’on ressent un essoufflement), tout comme pour celles à intensité plus faible. De plus, il a été démontré que l’activité physique mène à une diminution significative des symptômes entourant les troubles de l’humeur.

Outre que pour la gestion de ces symptômes, l’activité physique apporte plusieurs bénéfices sur la santé en général, peu importe la quantité ou l’intensité à laquelle elle est pratiquée. L’activité physique peut jouer un rôle de prévention en ralentissant la perte de densité osseuse et ainsi diminuer le risque de fracture, diminuer le risque de développer certains cancers, diminuer le risque de maladie cardiovasculaire, entretenir la masse musculaire et favoriser la santé cognitive. L’activité physique permet aussi d’améliorer la qualité de vie de façon générale.

Pour résumé, que vous soignez déjà active ou que vous souhaitiez le devenir, pratiquer l’activité physique qui vous plaît apportera des bénéfices à votre santé et pourrait vous aider à diminuer certains symptômes relatifs à la ménopause. Profitez de toutes les occasions dans votre journée pour être active.


 

Par Anis Kardoussi, stagiaire en kinésiologie au Groupe Promo-Santé Laval – Avril 2024

 

Références

Pinkerton, J. V. (2023). Ménopause. Manuels MSD pour le grand public. https://www.merckmanuals.com/fr-ca/accueil/probl%C3%A8mes-de-sant%C3%A9-de-la-femme/m%C3%A9nopause/m%C3%A9nopause

Vanhems, A. (s.d.). Comment mieux vivre la ménopause avec le sport ? Décathlon blog. https://conseilsport.decathlon.fr/comment-mieux-vivre-la-menopause-avec-le-sport

À découvrir