Au Canada, 25 % de la population est atteinte d’arthrite et la prévalence est légèrement plus élevée chez les femmes. Cependant, malgré les douleurs qui peuvent être ressenties, il est important de rester physiquement actif afin de mieux gérer les symptômes de la maladie. L’arthrose est une forme d’arthrite mais les deux sont bien distinctes l’une de l’autre. Nous aborderons d’abord les différences entre l’arthrite et l’arthrose, puis les bienfaits de l’activité physique dans la gestion des symptômes.  

Arthrite et arthrose  

La polyarthrite rhumatoïde, la forme la plus fréquente d’arthrite, est une maladie auto-immune inflammatoire. Le système immunitaire s’attaque aux tissus des articulations ce qui cause de l’inflammation et de la raideur. Elle peut être causée par divers facteurs, tels que des prédispositions génétiques, des infections ou des dysfonctionnements du système immunitaire. Les symptômes typiques de larthrite comprennent la douleur articulaire, la raideur, le gonflement et une réduction de la mobilité dans les articulations touchées. 

L’arthrose, quant à elle, est une maladie dégénérative qui affecte le cartilage et les tissus articulaires ; c’est l’incapacité du corps à réparer les tissus endommagés. Le cartilage étant moins sain, les os frottent les uns sur les autres causant de la douleur, de la raideur et parfois, de l’inflammation. Les principaux facteurs de risque de développer de l’arthrose sont l’âge, l’obésité et les blessures articulaires antérieures. Les symptômes courants de l’arthrose incluent la douleur articulaire, la raideur et une perte de flexibilité dans les articulations touchées. 

Les bienfaits de l’activité physique 

L’activité physique apporte plusieurs bénéfices à notre santé et présente des effets intéressants pour les personnes ayant de l’arthrose et de l’arthrite. Par contre, il est important de respecter notre douleur et de diminuer notre pratique lorsqu’il y a une forte inflammation des articulations.

En bref, l’activité physique est recommandée pour différentes raisons :  

  1. Réduction de la douleur et de la raideur articulaires : l’activité physique soutient la production du liquide lubrifiant les articulations, appelé liquide synovial. En fait, bouger régulièrement permet d’entretenir la production de liquide synoviale et de maintenir sa viscosité ce qui peut aider à réduire la douleur et la raideur articulaire associées à l’arthrose. De plus, l’exercice régulier favorise la circulation sanguine vers les articulations, ce qui peut améliorer la nutrition des tissus articulaires et aider à éliminer les déchets métaboliques, favorisant ainsi la santé globale des articulations. 
  2. Amélioration de la mobilité et de la flexibilité : les mouvements réguliers associés à l’activité physique peuvent aider à maintenir et à améliorer la mobilité des articulations affectées par l’arthrose ou l’arthrite, ce qui permet de conserver une meilleure amplitude de mouvement. Ainsi, les activités de la vie quotidienne comme faire du jardinage ou ranger la vaisselle demeurent accessibles.  
  3. Renforcement musculaire : les exercices de renforcement musculaire peuvent aider à renforcer les muscles autour des articulations touchées par l’arthrose, ce qui peut contribuer à une meilleure stabilité et à une réduction du risque de blessures. 
  4. Facteur de protection : les personnes atteintes d’arthrite et d’arthrose sont plus à risque de développer d’autres problèmes de santé comme l’hypertension ou le diabète en raison de leur réduction de l’activité physique. Rester actif agit comme un facteur de protection pour plusieurs maladies chroniques.  

Les recommandations canadiennes sont de faire de l’activité physique aérobie 150 minutes par semaine. Commencez par ajouter 10 minutes de plus dans votre quotidien et surtout, respectez vos signaux de douleur. Aussi, il est important de commencer toute séance d’activité physique par un échauffement. De petits mouvements doux permettront aux articulations de sécréter du liquide synovial favorisant la lubrification des articulations.  

Pour un programme personnalisé, adapté à votre condition et favorisant la gestion de la douleur chronique, consultez un kinésiologue du Groupe Promo-Santé Laval. 

Écrit par : Lyna Hadj Said, stagiaire en kinésiologie 

Révisé par : Chloé Lavigne, kinésiologue 

Références : 

Arthrite, arthrose et polyarthrite rhumatoïde : ce qu’il faut savoir | OPPQ. (2020, February 19). OPPQ. https://oppq.qc.ca/blogue/arthrite-arthrose-polyarthrite-rhumatoide/ 

Coudeyre, E., Cormier, C., Gignoux, P. et Grolier, M. (2021). Quelle activité physique dans l’arthrose ? Revue Du Rhumatisme Monographies, 88(3), 203–208. https://doi.org/10.1016/j.monrhu.2021.03.004 

Daste, C., Kirren, Q., Akoum, J., Lefèvre-Colau, M., Rannou, F. et Nguyen, C. (2021). Activité physique dans l’arthrose. Revue Du Rhumatisme Monographies, 88(2), 134–138. https://doi.org/10.1016/j.monrhu.2021.01.003 

Fondation arthrose, (s.d.) Quelles sont les différences entre l’arthrose et l’arthrite. http://fondationarthrose.org/FAQ/Quelles-sont-les-differences-entre-arthrose-et-art.aspx 

Société de l’arthrite. (n.d.). Arthrose – Symptômes, Traitements et Causes. Société De L’arthrite. https://arthrite.ca/a-propos-de-l-arthrite/les-types-d-arthrite-de-a-a-z/types/arthrose 

À découvrir