La restriction alimentaire est un sujet qui suscite souvent des opinions divergentes dans notre société. Certains la considèrent comme un moyen de contrôler leur poids tandis que d’autres expriment des préoccupations quant à son impact sur la santé globale. Elle a pris diverses formes au fil du temps telles que la restriction calorique, la restriction complète ou partielle de certains groupes alimentaires ou le jeûne intermittent. La restriction en glucides, incluant des aliments comme le pain, les pâtes et les patates, persiste d’ailleurs depuis bien longtemps. En effet, les glucides sont souvent mal compris et injustement stigmatisés dans le domaine du bien-être et de la nutrition.

Est-ce que les glucides font grossir?

Non, les glucides ne font pas automatiquement grossir! Le gain de poids résulte de divers facteurs tels que l’apport calorique total, le niveau d’activité physique, le stress, le sommeil, la génétique, etc. Du point de vue alimentaire, un excès de calories par rapport à nos besoins, qu’il provienne de glucides, de lipides, de protéines ou d’alcool, entraîne une prise de poids.

Quel est le rôle des glucides dans la gestion du poids?

Les glucides se classent en trois catégories distinctes dans l’alimentation et ont des impacts différents sur la gestion du poids.

  1. Glucides simples: Présents dans le sucre blanc, le sirop d’érable, le miel, les boissons sucrées et les bonbons, mais aussi dans des aliments naturellement sucrés tels les fruits et le lait. Les glucides simples ont tendance à être consommés en excès via les aliments ultra-transformés et les boissons sucrées, rendant leurs consommateurs plus enclins à un gain de poids.
  2. Glucides complexes: Présents dans les céréales, les légumes et les légumineuses. Ces aliments sources de glucides complexes ont souvent un effet plus rassasiant, favorisant la sensation de satiété tout en contribuant à ralentir le transit intestinal par la présence simultanée de fibres.
  3. Fibres alimentaires : Les fibres présentent dans les fruits, les légumes, les légumineuses, les noix, les graines et les aliments à grains entiers, favorisent la satiété et aident à régulariser la digestion. Elles peuvent contribuer à une gestion du poids en réduisant la suralimentation.

Ainsi, privilégier des sources de glucides plus nutritives (fruits, légumes, grains entiers, légumineuses, noix et graines) est un élément essentiel d’une alimentation saine et équilibrée.

Pourquoi est-il déconseillé de réduire ou d’éliminer les glucides de votre alimentation ou de vous imposer une restriction alimentaire?

Le phénomène du cycle de privation:

Lorsqu’un aliment est restreint, il devient plus attirant et donc plus à risque d’être surconsommé. Imaginons qu’une personne décide de suivre un régime strict sans glucides. En conséquence, les aliments riches en glucides, tels que les pâtes et le pain, deviennent soudainement plus attirants. Avec le temps, des pensées obsessives envers ces aliments interdits se développent. Éventuellement, l’attrait de ces aliments devient insoutenable et un épisode de compulsion alimentaire (perte de contrôle) est inévitable. Lorsqu’elle succombe à la tentation, il y a un risque accru de surconsommation, car la restriction initiale a amplifié l’attrait de ces aliments. Ce phénomène connu du cycle de la privation est illustré dans la figure ci-dessous. Rester dans ce cycle peut engendrer des émotions négatives, telles que la culpabilité, l’insatisfaction corporelle, une mauvaise relation à la nourriture et une faible estime de soi.

https://www.lucie-dieteticienne-35.fr/post/le-cercle-vicieux-de-la-restriction-cognitive

Le rôle crucial des glucides:

Les glucides sont indispensables dans une alimentation équilibrée. Ils jouent un rôle crucial dans le bon fonctionnement de notre corps. Parmi leurs nombreux bienfaits, les glucides sont la principale source d’énergie du corps, essentiels pour la santé digestive. Sans compter que les aliments sources de glucides apportent une multitude de micronutriments essentiels tels que des vitamines et des minéraux. Dès lors, la restriction alimentaire peut s’accompagner de carences nutritionnelles, de déshydratation, de symptômes gastriques, etc.

En résumé, c’est en voulant couper et réduire un aliment, tel que le pain, les pâtes et les patates qu’on finit par en perdre le contrôle et en surconsommer. La solution mise de l’avant par notre organisme réside plutôt dans le concept de l’alimentation intuitive. C’est en mettant de côté nos règles alimentaires et en écoutant les signaux de notre corps que l’on favorise une saine gestion du poids. Consultez notre article sur l’alimentation intuitive pour en savoir plus : (lien à insérer).


 

Par Maguy Abi Karam, stagiaire en nutrition – Mars 2024

Groupe Promo-Santé Laval

 

Références

Le rôle des fibres dans la gestion du poids | Articles | Nutritionniste Diététiste | EquipeNutrition. (s. d.). Consulté 11 mars 2024, à l’adresse https://equipenutrition.ca/blog-nutritionniste-dietetiste/le-role-des-fibres-dans-la-gestion-du-poids

Pan, A., & Hu, F. B. (2011). Effects of carbohydrates on satiety: differences between liquid and solid food. Obésité, 6, 206-211.

Feinle, C., O’Donovan, D., & Horowitz, M. (2002). Carbohydrate and satiety. Nutrition reviews, 60(6), 155-169.

Dibsdall, L. A. (1997). How fats and carbohydrates in familiar foods contribute to everyday satiety by their sensory and physiological actions. British Food Journal, 99(4), 142-147.

diététicienne, L. (2021a, novembre 22). Le cercle vicieux de la restriction cognitive. Lucie diététicienne. https://www.lucie-dieteticienne-35.fr/post/le-cercle-vicieux-de-la-restriction-cognitive

Le danger des régimes restrictifs | Articles | Nutritionniste Diététiste | EquipeNutrition. (s. d.). Consulté 11 mars 2024, à l’adresse https://equipenutrition.ca/blog-nutritionniste-dietetiste/le-danger-des-regimes-restrictifs

À découvrir